Le dieu de la bouvine planait sur les arènes de Mauguio en ce jour Julien OUFFE doit son salut grâce à son sang froid et son agilité et évite surement le coup de corne face à Cocagne de Saumade poursuivi en contre piste après ne pas s'être accroché. Le deuxième c'est le Taureau de Ricard Absolut qui tape violemment le bas de la planche et s'écroule en beuglant et ne peut se relever. Le tourneur Kerfouche essaie de le soulever de la contre piste en lui tenant la tête et lui verse de l'eau sur le museau en vain et certains raseteurs se pressent autour du Taureau pour l'aider à se relever. De longues minutes interminables se passent et le Taureau toujours allongé avec son œil qui se révulse ,puis miracle le Taureau essaie de se relever et y parvient tant bien que mal et tout en titubant rejoint le toril sous les applaudissement du public. Espérons que Absolut n'aura pas de séquelles et s'en remettra. Félicitation à Kerfouche pour son initiative pas compris par une frange du public.